Tranche candidate au laser

Publié le par Poulpette

wall_cal_2009_feb02_1024.jpg
Bon alors je vais profiter du Tag de Shaya pour parler de ma journée. J’en fais un aujourd’hui, je remplirai les autres plus tard parce que là c'est l'heure, et même si je suis une feignasse de prof, j'aime bien dormir un peu des fois.

7 choses que je suis entrain de faire :

-      Bondir de joie dans le dedans de moi-même tout en gardant une apparence très digne : le chirurgien a dit que j’ai une cornée généreuse, je suis donc une candidate potable pour le laser, malgré la lourdeur de mon défaut de vision (juste à la limite de ce qu’ils peuvent corriger, j’ai du bol). Par contre, faut attendre le 24 mars pour le 2ième RDV et ensuite, opération, ça va être long… En y réfléchissant, ça va coûter exactement la même somme que l'achat de la première Poulpomobile.... Ca me laisse songeuse...

-      Repasser dans ma tête tout ce que je fais demain, les exercices vicieux sur les homonymes (avec recherche dans le dictionnaire obligatoire, je suis sadique), les jeux de calcul mental, la séance d’anglais (ouais, j’enseigne l’anglais… arrête de rigoler toi là-bas dans le fond !), la séance d’EPS, les jeux de lecture…

-      Anticiper le plaisir d’ôter mon soutif pour aller dormir, j’ai une baleine qui a tendance à sortir de l’endroit où elle devrait se trouver, ça me rentre un peu dans le gras, c’est pénible, faudrait que je recouse la chose.

-      Me mordre l’intérieur des joues. Enfin, mordiller, mâchouiller plutôt. Ça remplace le rongeage d’ongles, abandonné depuis quelques temps (encore que je ronge ce qui dépasse sans y faire attention, c’est le signe qu’ils sont trop longs, mais je fais attention à toujours laisser un bout de blanc, c’est mon seuil à pas dépasser, sinon je retombe dans le rongeage jusqu’au sang, jusqu’à l’os, et c’est trop moche, je veux plus faire ça).

-      Me dire que j’ai ENCORE trop mangé ce soir, avais-je vraiment besoin de reprendre du riz comme si j’avais faim ? Maintenant j’ai le jean qui me serre à la taille, j’vais avoir une marque, pour changer. Me dire que je me dis ça après chaque repas et souvent même avant (allez, cette fois-ci je vais me limite !) sans aucun effet visible sur la quantité de nourriture ingérée. Me dire que tout changera le jour où je balancerai ces putains de lunettes pour toujours, je retrouverai enfin mon vrai visage, je m’aimerai à nouveau, j’aurai envie de me mettre en valeur. Me dire que bon, ta gueule, c’est pas comme si t’avais pas déjà fait le coup 15000 fois avant, et du temps où tu mettais les lentilles, c’étais pareil alors faut pas me prendre pour une tanche.

-      Regarder l’heure et me dire que ça serait bien d’aller dormir sauf qu’après la sieste de deux heures de cet aprem sur le canapé (pas le rose à rayures, le nouveau ; le rose à rayures est allé au paradis des canapés défoncés aka la décharge municipale après de longues années de bons et loyaux services) enroulée dans la couverture polaire, j’ai un peu de difficultés à trouver l’envie de dormir qui se cache au fond de moi.

-      Finir de taper cet article, me battre avec la mise en page (quiche en informatique inside), trouver une image qui me parle et éteindre pour aller embêter le koala qui dort déjà dormir.

Tiens, Zizanie, ça t'apprendra à trainer par ici! A toi !

Commenter cet article

Armelle 22/02/2010 20:19


Super pour l'opération !
C'est une très bonne nouvelle.
A bientôt bisous !