Tranche à regarder droit dans les yeux

Publié le par Poulpette

 

kaa.jpg
Ce matin, je me suis levée et il s'est mis à neiger. A gros flocons. Ensuite venait un rayon de soleil qui faisait tout fondre, puis il se remettait à neiger... S'il neige cette nuit, ça tiendra, les températures sont négatives. J'aime bien la neige, c'est joli, c'est propre, tout ce blanc partout. Les gamins adorent, ça les rend hystériques dans la cour. L'inconvénient, c'est de devoir garder les lunettes de soleil vissées sur le nez dés que je sors, sans quoi je me retrouve avec une douleur qui me vrille le cerveau. J'aime pas la luminosité, et quoi de plus lumineux que cette jolie surface blanche qui capte et réfléchit le moindre rayon de soleil?

 

Mercredi prochain, j'ai rendez-vous. A 8H30 au Quinze-Vingt, à Paris, avec un ophtalmo spécialisé en chirurgie. Oui, un jour de repos je vais me lever à l'aube, je dois me présenter à l'accueil 15mn avant l'heure du RDV, prendre le RER et le métro, avec au moins 45mn de transport. Mais c'est toujours mieux que la voiture, je saurais pas où me garer et j'ai horreur de conduire dans des villes inconnues si j'ai une contrainte de temps. De toute façon quand tu vois la gueule de l'autoroute en direction de Paris, 3 voies pare-choc contre pare-choc, au mieux en première, au pire au point mort, la voiture perd tout son charme.

 

Bref mercredi je saurai enfin si ma relation compliquée avec les lunettes va pouvoir prendre fin. Depuis que j'ai laissé tomber les lentilles pour cause de sensation de sable sous la paupière (après 12 ans de bons et loyaux services), j'ai un peu renoncé à prendre soin de moi, à me maquiller... Essayez de mettre du mascara sans vous regarder dans la glace, vous comprendrez vite le problème. Alors j'ai aussi laissé tomber le fond de teint et le reste, de toute façon j'ai pas envie, je me cache derrière mes lunettes, je me sens en pyjama à longueur de journée. C'est peut-être aussi pour ça que je manque d'enthousiasme à l'idée de m'habiller, que je me sens pas motivée pour un régime.

 

Ça fait un moment que je voulais franchir le pas, mais la crainte de ne pas être opérable me retenait, trop jeune, pas encore stabilisée, trop forte myopie, problème de l'astigmatisme lié à la myopie... Mais ça commence à peser moins lourd face à l'éventualité d'une vie débarrassée de ce poids. J'ai réalisé que mon nez est déformé, il porte la marque des petits machins en plastique qui tiennent les lunettes sur le haut du nez. En même temps, vu l'épaisseur des verres, pas étonnant que ça pèse autant.

 

Le problème c'est que si je suis opérable, mon argument de « j'arrive pas à bien voir les sous-titres et les trucs à la télé, il nous faut absolument un écran plus grand » pour acheter un LCD de 102cm à Noël prochain tombe à l'eau...

Commenter cet article

Poulpy 11/02/2010 21:25


Moui, ça passera nettement moins bien si j'arrive à 10/10 à chaque oeil... Mais bon, on a comemncé à regarder et on a vu que moins de 90 c'est trop petit, ça vaut pas le coup d'en changer, et au
delà c'est trop monstrueux...


Shaya 11/02/2010 09:54


Bien sur qu'il te faudra un écran plat LCD 102 cm !!!! Pour vérifier que tu distingues bien tous les détails toussa!