Tranche passablement sur les nerfs

Publié le par Poulpette

 

pendu.jpg
J’aurais jamais du aller me coucher quand les garçons se sont levés. Me suis levé avec un mal de crane épouvantable. En fait j’aurais pas du me lever non plus. Bon, mais y’avait un paquet à aller chercher à la poste donc me voilà partie pour de nouvelles aventures. Disponible à partir de 15H ça va, j’y suis à 15H50. File d’attente qui dégueule presque dans la rue. Pourquoi les vieux attendent-ils toujours que ça soit bondé pour sortir de chez eux retirer 50 euros au guichet en billets de 10 sinon ça va faire trop ? Pas grave, j’ai que ça à faire de ma journée, la grand-mère étant là, me voilà au chômage technique pour la semaine. Mon tour arrive, je demande mon bidule, et aussi un formulaire de réclamation, rapport au con de facteur qu’est pas fichu de sonner à ma porte et qui m’oblige à me déplacer. Sourire désolé de la dame, c’est pas la première fois qu’on lui dit un truc comme ça. Formulaire rempli, je peux même aller gueuler, le bureau des livreurs est à coté, surtout n’hésitez pas me dit la dame. Bah non ça va, j’voulais juste signaler le problème, si ça se reproduit, effectivement j’irai râler un coup. Là-dessus, joie, bonheur et tout ça, c’est une lettre d’Akérys, enfin, la caution !

 

Toute fébrile, je déchire l’enveloppe au nom de Mr Koala (à ce propos, je salue bien bas les gens d’Akérys pour lesquels je n’existe pas, courriers et quittances ont toujours été adressés à Mr Koala alors que mon nom est sur le bail au même titre que le sien, ça s’appelle la colocation, mais non, Melle Poulpe n’existe pas, comme ça elle est obligée de mendier une procuration au Koala pour aller chercher un courrier qui la concerne également, c’est pas comme si la Melle Poulpe avait téléphoné une bonne douzaine de fois pour savoir où en était le dossier, ah ben si, c’est bien Melle Poulpe qui a téléphoné à chaque fois, qui a insisté pour qu’on la rappelle, qu’on lui explique le pourquoi du retard, bref après avoir passé quelques mois à ne pas la rappeler, ajoutons l’humiliation d’adresser le courrier à Mr Koala histoire d’enfoncer le clou). Je me jette quand même au bas de la page pour savoir combien ils vont nous restituer. Et là, c’est le drame. On leur doit 69€09. Ils gardent la caution de 1224€ et en plus on doit leur verser 69€09. Z’imaginez mon état quand j’ai lu ça.

 

Une fois rentrée à la maison, je m’empresse d’éplucher le devis des travaux, joint à la sublime lettre. Je note au passage la totale absence de phrase expliquant le pourquoi de deux mois de retard, ou l’ébauche d’une excuse pour ne pas avoir décroché le téléphone pour répondre à mes nombreux appels. Juste « Monsieur (!!!??? Et moi alors ?), nous vous prions de trouver ci-joint le détail de votre remboursement de caution. Règlement à nous faire parvenir à réception. Veuillez agrée etc. ». Et effectivement un récapitulatif est joint.

Ordures ménagères : 97€

Clé cour manquante : 50€ (bon ok, on a du la perdre, on a donné une clé  au pif, on trouvait plus la bonne)

Bip Portail : 60€ (en effet j’ai retrouvé un bip après le déménagement, j’ai oublié de leur renvoyer, si je l’envoie maintenant ils retirent 60€ de la note ?)

Devis travaux : 1091€82 (HEIN ???)

Indemnités retard : 5€73 (ah, enfin une somme qu’ils nous donnent)

Montant caution : 1224€

Bref on leur doit encore 69€09

 

Et là je me mets à hurler. Parce que le devis ok il est joli, tout ça, mais 800€ de peinture et 200€ pour un nettoyage de terrasse ça a du mal à passer. Soudain, j’ai l’idée lumineuse d’appeler l’assistance juridique gratuite livrée avec mon assurance habitation. Enfin, gratuite non, faut payer l’assurance habitation hein. Bref, le numéro, lui, il est gratuit, pas comme pour avoir le service location d’Akérys (je le cite souvent, mais c’est histoire de bien vous mettre en garde). Bref le monsieur, très gentil et patient, m’explique que je dois comparer les deux états des lieux. Si c’est pas dans l’état des lieux, je conteste. Oui mais je lui réponds que la peinture sale, elle était dans l’état des lieux d’entrée ET de sortie. C’est différent me dit-il. Là ma petite dame, ils essayent de vous entuber. Faut déterminer précisément ce qui m’est imputable en gros, la différence entre les deux états des lieux, et contester ce qui dépasse. Me vla donc partie pour éplucher les documents.

 

D’ailleurs je vais demander votre contribution, le commentaire de texte c’est amusant et ça vous fera bosser un peu.


Prenons la chambre de droite, celle de la chieuse. Et les deux états des lieux.

Entrée :Etat des murs : mauvais.Sortie :Etat des murs : mauvais état.Bilan : 285€

Crépis blanc sale avec retouches peintures visibles, mal fait, trace tête de lit, trous de pointes

Peinture avec une trace tête de lit avec traces de salissure et une légère trace de meuble sur pan droit+ quelques retouches blanches et quelques trous de clous par endroits, peinture avec quelques traces de salissure en bas du pan gauche.

 


Chambre poulpesque, même méthode.

Entrée :Etat des murs : mauvais.Sortie :Etat des murs : mauvais état.Bilan : 495€

Peinture sale avec traces dans le fond du placard.

Une quinzaine de trous de pointe+ 3 trous cheville mal rebouchés, fissure traversant tout le plafond, retouches peinture visibles et trace tête de lit.

Traces sur paroi placard.

Peinture avec quelques traces de salissure, nombreuses retouches blanches sur l’ensemble des pans+ quelques trous rebouchés et trous de clous sur l’ensemble


Après, je ne conteste pas la partie joint de cuisine, peinture sous l’évier et traitement fongicide, vu que c’est notre faute c’est vrai. Bilan : 49€66

Pour le joint de douche qui fuit, je n’aurai qu’une chose à dire, il est déjà noté à l’état des lieux d’entrée, 15€24.

 

Pour la terrasse, peut-être était-ce à nous de nettoyer, mais comment voulez-vous conserver la blancheur d’origine de dalles exposées à la pluie durant deux ans (oui, une partie était couverte par le balcon d’en haut, d’où la différence de couleur notable), j’allais quand même pas asperger le tout de javel histoire que ça se déverse dans la pelouse si ? Alors oui, les dalles sont un peu plus sombres. Mais au moins Papouille n’est pas mort intoxiqué. Pourtant j’avais nettoyé au jet d’eau et frotté le maximum.

Voilà, à votre avis ? Demain de toute façon je rappelle l’assistance juridique pour voir ce qu’il en pense.

  
Ah et le Koala m'en voudrait si j'oubliais de préciser qu'en arrivant on avait repeindu le salon et la cuisine qui étaient dans un état immonde, mais ça, bien sûr, c'est pas important.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

shaya 11/01/2008 23:33

Ah ben je suis aussi en crise avec mon ancienne agence de location...
100€ pour une porte de WC deja bousillée à notre arrivée, j'ai un peu de mal!!!!
On va leur mettre leur rouste!

Poulpy 11/01/2008 17:28

Bah une fois que j'aurai réglé cette histoire, perso je préfère les rayer de ma mémoire, les oublier, la haine c'est trop d'efforts...

Lily 11/01/2008 16:26

ok alors plan B: tu reste mimi gentille et polie jusqu'à que tu aies gain de cause et apres t'y vas ou tu les appelles et tu déverses toute ta frustration de ces derniers mois sur eux! mais attends bien que tout soit réglé comme ça ils peuvent plus rien te faire et toi tu les traites de voleurs, d'incapables, de profiteurs, de sales connards arrogants bien assis dans leurs bureaux à rien faire de leurs journées à part voler le fric des honnêtes gens pour commencer.... ensuite je te laise le choix des mots, je suis sure que t'en a plein en réserve!

Poulpy 10/01/2008 17:10

Euh non, je peux pas dire ça non plus dans ma lettre, c'est pas assez "amiable".

Manu 10/01/2008 16:14

Une vraie bande de cons !